ⵙⵆⵔ

Les enfants du Sahara

qui ont déserté les campements

la tente de leurs mères

Te sont apparus un par un

Dans un rêve éveillé

Et en groupe ils réclament leurs terres.

 

ⵜⵏⵏⵈⵓⴰ

Nous avons rien qui mérite d’être évoqué

Sauf le sable et la roche noire

Que les scorpions et le soleil torride

Les vents chauds et la misère

Rien donner rien non plus a attendre

Sauf de dieu si il nous envoie une pluie

salvatrice.

ⵜⴹⵜ

L’heure n’est plus au regard

mais à la marche

la marche vers un destin lointain

Sur la place il reste encore les pas

Et les mots en deuil

Nous sommes encore dans l’attente.